Dynamical ToolsNouvelles À la conquête du marché japonais

À la conquête du marché japonais

En pleine floraison. La société aragonaise Dynamical Tools est en train de trouver une place idéale sur le marché des imprimantes 3D au niveau international. Ses produits, techniquement efficaces, peuvent être abordables pour les entreprises des zones industrielles qui ne peuvent pas investir autant d’argent dans ces machines à coûts stratosphériques qui offrent aux géants du secteur mais qui souhaitent disposer d’outils leur permettant de réduire les processus de production avec des garanties.

Cette semaine, Pablo Murillo et deux membres de son équipe, Sergio Julián et Pablo Palacín, se sont rendus au Japon pour faire la promotion de leurs nouvelles machines au TCT Show de Tokyo, le concours des «frères» qui a lieu à Birmingham (Royaume-Uni). -Où ils étaient déjà- et à Detroit (États-Unis) -à qui ils iront-. Les Aragonais ont soutenu la nomination de leur distributeur japonais, ont pris contact avec l’un d’eux pour la Corée du Sud et ont eu la possibilité de pratiquer mille et une fois ces obéissements que les Japonais aiment tant. « Nous sommes en pleine floraison », a reconnu ce journal, Murillo, en référence au nombre croissant de marchés qui attaquent son entreprise, facturée 1,1 million d’euros en 2018, dépassant les attentes et devrait atteindre en 2019 les 2,5 millions , chiffre qui sera plus élevé si l’exercice se développe au rythme de ce mois de janvier. Son équipe s’agrandit également et les 26 personnes qui se trouvent aujourd’hui rejoindront bientôt 3 ou 4 personnes supplémentaires.

Les produits. À Tokyo, Dynamical Tools présentait sa machine DT60, une imprimante 3D de technologie FFF avec un nouveau système moteur, une caméra à haute température, une double cabine d’impression, et la HT45, capable d’imprimer sur différents supports industriels. La réceptivité perçue par Pablo Murillo et son peuple est très positive, comme ils l’ont découvert de manière particulière au salon Formnext de Francfort, en Allemagne, en novembre dernier. La société élargit ses horizons avec des distributeurs qui vendent leurs machines dans des pays aussi divers que la France, la Belgique, l’Allemagne ou la Russie, passant par l’Inde et le Népal et passant par l’Atlantique, par le Mexique et bientôt par les États-Unis.